Le dernier pour la route !

By 20 novembre 2013Informations

Un an.

Un an jour pour jour, j’étais dans cet avion, le cœur emporté par cette soif d’aventure, de nouveau; absolument incroyable, débordante, enivrante, qui hantait mes rêves depuis des années. Cette soif d’ailleurs. Cette soif de différence.

Un an depuis le début de ce voyage, qui, pour six mois au moins, m’a appris, fait connaître, fait comprendre plus de choses que n’importe quoi auparavant.

Comment décrire cette année ? Comment pourrais-je mettre des mots sur une chose si incroyable ? Le dois-je ? Je ne sais pas. Ce n’est de toutes façons pas clair même pour moi, et je doute qu’il soit possible de décrire avec des mots cette sensation…

Alors que je ne cherchais qu’à changer de mode de vie pour un temps et découvrir une autre partie du monde, je me suis trouvé, moi. Et c’est sûrement une des meilleures choses qui me soient arrivées. C’est ça qu’apporte un tel voyage : une vision différente des choses, du monde.

Et comme tout doit avoir une fin, aujourd’hui, et un an après le début de cette magnifique aventure, je mets un point final à ce blog. Mais je ne pourrais pas le faire sans citer quelques personnes sans qui rien n’aurait été pareil :

Premièrement, le site PVTistes.net et sa communauté, et en particulier Cédric alias Quertu; sans qui rien n’aurait été possible. Grâce à eux j’ai découvert le principe du PVT, grâce à eux j’ai pu tout organiser du voyage aux assurances, sans oublier leurs quelques conseils pour les jobs ou les lieux à voir absolument, ou voir parce qu’il faut y être.

Ensuite, tous mes amis de route, Janick, Hiroto, et la multitude d’autres sans qui, bien évidemment, ce voyage n’aurait pas eu la même saveur, sur la route comme au boulot, ou pendant les moments de doute, et sans qui je n’aurais pas ces souvenirs magnifiques de tant de randonnées.

Je tiens à remercier aussi mes amis et ma famille, pour leur soutien dans mon projet, et leur intérêt dans ma quête jour après jour. Et bien sûr, plus que n’importe qui, mes parents qui m’ont laissé partir et m’ont donné les moyens de vivre mon rêve ! Z’êtes géniaux !

Et enfin, je vous remercie tous, vous, lecteurs de passage ou intéressés de toujours, qui m’avez donné l’envie d’écrire chaque jour, et sans qui ce blog ne serait pas ce qu’il est. Vous êtes aujourd’hui plus de 6,000 à être venus lire mes aventures, et je vous suis infiniment reconnaissant d’avoir donné un sens à mes écrits !

En mot de fin, je donnerai un conseil à tous ceux qui viennent ici en quête d’inspiration pour un long voyage, quelle que soit sa destination, quelle que soit sa durée, quel que soit votre âge : n’hésitez pas, jamais. C’est une expérience à vivre un jour, et uniquement des bonnes choses peuvent en découler. La sensation de liberté totale, la vie au jour le jour, c’est quelque chose d’incroyable, quelque chose que n’importe qui devrait ressentir au moins une fois dans sa vie. C’est la plus belle école du monde. La seule mauvaise chose qui pourrait en découler serait d’attraper le virus du voyage.

Hélas pour moi, j’ai été piqué.

Ce n'est pas la fin.

Ce n’est pas la fin.

Join the discussion 4 Commentaires

  • Hyacinthe dit :

    Haha ! J’avais suivi ton blog dès le début… J’étais curieux de voir ce que tu deviendrais… 🙂 Ravi de voir que tu est parti pour devenir un backpacker confirmé (faut dire que dès tes premiers posts, personne n’en doutait.) Bienvenu au club des grands voyageurs, et (futurs)-sérial-PVTistes.
    J’espère avoir la chance de te croiser un de ces jours dans un des coins de ce vaste monde.
    Bonne route !

  • Cedric dit :

    Merci pour ta petite phrase qui me fait très, très chaud au coeur en ce temps de grisaille parisienne !

    J’espère vraiment avoir la chance de pouvoir te croiser quelque part dans ce monde et de pouvoir échanger sur nos expériences respectives…

    A bientôt et bonne route (aussi)

  • Johanna dit :

    Ça, c’est une belle fin qui n’en est pas une. Bonne route « collègue » PVTiste NZ, cru 2012-13 !
    Et, effectivement, tous les honneurs ne peuvent aller qu’à PVTistes.net et tout ceux qui parlaient de la NZ avant nous (Cédric ! sans qui je n’aurai sans doute pas été gardien de refuge, bucheronne, accoucheuse de chevreaux, rabatteuse de moutons… bref HelpX’euse’). Plus qu’une aide pour concrétiser un tel projet cette communauté… j’approuve tes dires à quelques centaines de % !
    No worries & enjoy!

  • Laurence et Patrice dit :

    Je ne sais pas si nous sommes géniaux, mais en tous cas, chapeau bas très cher PVTiste + respect. Car même si l’envie était bien, bien présente, il a fallu quand même une certaine dose de courage pour entreprendre ce périple. Ta passion et ton entrain à découvrir ce pays a fait le reste. Merci énormément pour ces moments de partage avec ce blog vraiment génial. C’est sans doute pompeux à dire, mais c’est sincère : we are very proud of you.

Une réaction ? Une question ? N'hésitez pas à commenter !